Domaines de la page

Contenu

École secondaire II

Comment se déroule l’admission dans une école secondaire II? Quels sont les débouchés pour les jeunes après l’école? Vous trouverez toutes ces informations et beaucoup d'autres encore dans la rubrique «École secondaire II»!

1.

Qu'est ce que le degré secondaire II ?

Les 11 premières années scolaires sont obligatoires pour tous les enfants en Suisse. Après la scolarité obligatoire, il est possible de fréquenter une école gymnasiale – appelée aussi lycée, collège ou gymnase selon les cantons. Ceci est facultatif. Pour pouvoir fréquenter une école gymnasiale, il est nécessaire d'avoir de bons résultats scolaires.

L'école gymnasiale mène à la maturité. Elle est nécessaire pour pouvoir faire des études supérieures, à l'université par exemple. Il existe aussi des écoles menant à la maturité spécialisée (écoles de culture générale) ou à la maturité professionnelle (écoles professionnelles).

orientation.ch : Informations sur les écoles d’enseignement général

2.

Comment entre-t-on dans une école de degré secondaire II ?

Les élèves aptes peuvent passer un examen d'admission au lycée/collège/gymnase en 10ème ou 11ème année. Dans le secondaire I, les élèves sont informés en temps utile et peuvent bénéficier de cours d'approfondissement facultatifs. Dans certains cantons, il est possible d'entrer au lycée directement après la 8ème classe de l'école primaire. Il faut aussi dans ce cas passer un examen. Pour les enfants qui entrent après la 8ème classe, les trois premières années de gymnase font partie de la scolarité obligatoire.

orientation.ch : Informations sur les écoles d’enseignement général

3.

Quels sont les débouchés après l'école gymnasiale ?

Les élèves qui obtiennent un certificat de maturité gymnasiale peuvent étudier à l'université, dans une école polytechnique fédérale ou dans une haute école spécialisée.

4.

Où trouver des informations supplémentaires ?

Le mieux est de vous renseigner auprès de l'enseignant-e de votre enfant. Vous pouvez aussi obtenir des informations dans les offices d'orientation, à la direction de l'instruction publique cantonale ou directement auprès des écoles.