Domaines de la page

Contenu

Assurances maladie

Qui est assuré dans une caisse maladie ? Comment faire des économies de primes ? Quels coûts sont pris en charge par une assurance accidents ? Vous trouverez toutes ces informations et beaucoup d'autres encore dans la rubrique sur l’assurance maladie !

1.

Qui et que couvre la caisse-maladie ?

Toute personne résidant en Suisse a pour obligation de souscrire une assurance-maladie. La caisse-maladie vous assure pour les frais engagés en cas de maladie, de grossesse ou d'accident, ce qui veut dire que seule une petite partie des frais de consultation chez les médecins, de séjour hospitalier ou de certains médicaments reste à votre charge. C'est la caisse-maladie qui paye le reste.
L'obligation porte sur ce qu'on appelle l'assurance de base. Chaque personne est libre de choisir sa caisse-maladie. Les caisses-maladie doivent accepter toute personne, dans l'assurance de base, indépendamment de son âge et de son état de santé.
Les prestations de l'assurance de base sont toujours les mêmes. Par exemple les traitements en cabinet médical et à l'hôpital, les médicaments et examens de laboratoire prescrits par un médecin, les psychothérapies et physiothérapies, les examens de contrôle pratiqués pendant la grossesse, les vaccinations, les examens de santé pour les enfants ainsi qu'une partie des frais de transport d'urgence. L'assurance de base ne couvre pas les frais dentaires usuels.
Vous pouvez souscrire volontairement une assurance complémentaire pour laquelle vous payez alors une prime plus élevée. Elle couvre des prestations supplémentaires telles que des traitements dentaires ou le confort d'une chambre double ou simple à l'hôpital. L'assurance de base sans régime complémentaire (= régime général) couvre les frais d'un séjour en division générale dans une chambre à quatre lits.
L'assurance-accidents est incluse dans l'assurance-maladie. Cependant, les salariés sont déjà couverts par leur employeur en cas d'accident. Si vous êtes dans ce cas, vous pouvez demander à la caisse-maladie d'exclure l'assurance-accidents de votre formule. Cela fera baisser la prime d'assurance.

Assurance-maladie

comparis.ch: le site présente toutes les prestations de l'assurance de base

Le « Guide de santé pour la Suisse » aide les migrant-e-s à s'orienter dans le système de santé suisse (disponible en plusieurs langues)

Office fédéral de la santé publique : informations supplémentaires sur l’assurance-maladie

2.

Combien coûte l'assurance-maladie ?

Les personnes assurées payent chaque mois un certain montant pour bénéficier de l'assurance-maladie : c'est la prime d'assurance-maladie. Le montant de cette prime peut varier chaque année. La caisse-maladie informe ses assurés par écrit de ses nouveaux tarifs en automne (ils ont alors la possibilité de changer de caisse - mais attention au délai de résiliation prévu dans le contrat !). Contre paiement de la nouvelle prime, les assurés reçoivent une attestation d'assurance-maladie avec un numéro d'assuré. Ils doivent toujours avoir cette attestation sur eux. Ils doivent la présenter à la pharmacie, chez le médecin ou à l'hôpital.
Les primes varient en fonction des caisses et du lieu de résidence, mais l'assurance de base couvre les mêmes prestations dans toutes les caisses. Les primes se différencient aussi par le modèle d'assurance choisi et la participation aux frais (franchise).
Vous pouvez choisir vous-même votre modèle d'assurance : vous paierez par exemple une prime moins élevée en choisissant un modèle d'assurance sans libre choix du médecin. Cela signifie que vous devez systématiquement aller voir le même médecin de famille ou un HMO (centre de santé).
Adressez-vous à votre caisse-maladie pour des informations plus détaillées et n'hésitez pas à comparer.

comparis.ch : vous pouvez y comparer les prestations et les prix des différentes caisses-maladie, en fonction de votre situation personnelle

L‘office fédéral de la santé publique : Aperçu des primes et calculateur des primes

3.

Combien reste à ma charge, combien est payé par l'assurance-maladie ?

En plus de la prime, vous devez également payer une partie des frais thérapeutiques. Cette participation porte le nom de franchise. Vous pouvez choisir vous-même le montant de cette franchise. La plus faible est de 300 francs et la plus élevée de 2500 francs. En d'autres termes: si vous prenez la franchise la plus élevée, vous devrez assumer vous-même tous les frais à hauteur de 2500 francs par an. En contrepartie la prime est moins élevée. Si vous prenez une franchise plus réduite (par exemple 300 francs), les primes mensuelles seront plus élevées. Les frais seront alors pris en charge par l'assurance dès que vous aurez dépassé le seuil de 300 francs. Les franchises élevées (donc les primes faibles) ne conviennent que si vous êtes peu malade.

Si les frais médicaux annuels dépassent la franchise, vous devez alors payer un supplément de 10 pour cent sur les dépenses, c'est ce qu'on appelle la participation. Le montant de cette participation ne peut excéder 700 francs par an conformément à la législation.

Les dépenses liées à la grossesse et à l'accouchement sont intégralement prises en charge par la caisse-maladie dès le début peu importe la franchise ou le modèle choisi.

4.

Que dois-je faire pour que la caisse-maladie paye ma consultation chez le médecin ?

Après votre visite chez le médecin, vous recevez une note d'honoraires. Vous devez la payer vous-même. Vous recevez la facture accompagnée d'une copie (=attestation ou copie de la facture). Vous envoyez cette copie à la caisse-maladie. Vous recevez ensuite - si le montant excède la franchise - 90 pour cent de cette somme sur le compte bancaire ou postal que vous avez indiqué à l’assurance.

Info: envoyez la facture sans tarder à la caisse-maladie pour éviter les difficultés financières. Souvent vous serez crédité de la somme par la caisse-maladie avant que le délai de paiement de la facture du médecin n'arrive à échéance.

La facture hospitalière vous est envoyée à votre domicile ou bien est envoyée à la caisse-maladie. Dans la plupart des cas, la caisse-maladie règle directement la facture. Pour tous les frais annexes que vous devez prendre en charge (participation, frais de repas), la caisse-maladie vous envoie une facture distincte.

Certains médicaments prescrits par le médecin sont également payés par la caisse-maladie. Soit vous obtenez les médicaments directement et sans payer, sur présentation de votre carte d'assuré; soit vous payez les médicaments vous-même et envoyez la facture et l'ordonnance ensuite à la caisse-maladie pour qu'elle vous rembourse.

5.

Comment puis-je faire des économies sur les frais d'assurance-maladie ?

Les primes d'assurance-maladie peuvent peser lourds dans le budget familial. Il existe différentes possibilités de réduire le montant de ces primes.

  • En choisissant une franchise élevée : avec une franchise importante (maximum 2500 francs), la prime diminue fortement. Attention : cela vaut la peine seulement si vous êtes peu malade et que vous allez peu chez le médecin. Ce modèle nécessite d'avoir de l'argent de côté.
  • En choisissant une caisse-maladie aux tarifs avantageux : comparez les primes et les prestations des différentes caisses-maladie.
  • Grâce au système cantonal de réduction des primes : les personnes avec de faibles revenus peuvent demander à bénéficier de la subvention cantonale des primes, ce qui signifie que le canton paie une partie de la prime d'assurance-maladie. Si vous avez droit à une réduction, l'autorité compétente (service social du canton) vous en informera automatiquement. Vous devez pour cela remplir chaque année un formulaire.

 

Réduction de la prime : vous y trouverez une liste des adresses des services de l’assurance maladie cantonaux

6.

Quelles sont les personnes et les choses couvertes par l'assurance-accidents ?

L'assurance-accidents prend en charge les frais liés aux traitements médicaux survenant après un accident. Elle verse aussi une indemnité journalière (substitut au salaire) en cas d'incapacité de travail temporaire ou une pension en cas d'incapacité de longue durée ou de décès.

Toutes les employées et tous les employés travaillant en Suisse sont assurés contre les accidents.

  • Si vous travaillez au moins huit heures par semaine chez un employeur, vous êtes assuré contre les accidents du travail et les accidents non professionnels (accidents survenant en allant travailler et quand vous ne travaillez pas).
  • Si vous travaillez moins de huit heures par semaine chez un employeur, vous n'êtes alors assuré que contre les accidents du travail et les accidents survenant en allant ou revenant du travail. Vous devez souscrire une assurance-accident auprès d'une caisse-maladie pour les accidents pouvant survenir quand vous ne travaillez pas (à la maison par exemple).
  • Les chômeurs qui perçoivent une indemnité de chômage sont automatiquement assurés.

Ne sont pas assurées les personnes sans emploi telles que les mères ou pères au foyer, les enfants, les étudiants, les retraités ou les chômeurs en fin de droit. Ces personnes doivent obligatoirement souscrire une assurance-accidents auprès d'une caisse-maladie.

En cas d'accident, voici comment procéder: déclarez aussitôt l'accident à votre employeur ou à la caisse-maladie. Le formulaire nécessaire est disponible auprès de votre employeur ou de votre caisse.

7.

Comment fonctionne l'AI ?

L'abréviation AI correspond à assurance-invalidité. Il s'agit d'une des principales assurances sociales en Suisse avec l'AVS. On qualifie d'invalide toute personne qui ne peut plus travailler du fait d'un problème de santé physique, psychique ou mental, de façon définitive ou prolongée (au minimum un an).

L'AI a pour mission principale de réintégrer les assurés dans la vie professionnelle. Elle dispose pour cela d'une palette de mesures de réinsertion. Si jamais elles ne suffisent pas à atteindre l'objectif, l'AI verse alors une pension à l'assuré.

ch.ch : Informations supplémentaires sur l'assurance-invalidité