Domaines de la page

Contenu

Finances

Comment ouvrir un compte ? Comment établir un budget de ménage ? Que faire si on a des dettes ? Vous trouverez toutes ces informations et beaucoup d'autres encore dans la rubrique sur les finances!

1.

Quels sont les services assurés par les banques et Postfinance ?

Une banque est une entreprise qui propose des services financiers. Il existe plus de 300 banques en Suisse représentées par 3500 agences. Ces services financiers peuvent aussi être assurés par Postfinance, la branche commerciale de la poste suisse.
Voici quelques-unes de leurs principales missions :

  • transactions financières, banque en ligne, change
  • cartes bancaires et de crédit, moyens de paiement de voyage
  • épargne, prévoyance
  • commerce de titres
  • crédits, hypothèques
  • conseils financiers et fiscaux
  • location de coffres-forts

Informations sur les banques en Suisse

Postfinance : informations supplémentaires sur l'activité bancaire de la poste suisse

2.

Comment puis-je ouvrir un compte bancaire ou postal ?

Quiconque veut bénéficier des services d'une banque ou de Postfinance doit posséder un compte. Il existe différents types de comptes destinés à différents usages, avec différents frais et taux d'intérêts. Vous pouvez réduire les frais en demandant un moins grand nombre d'extraits de compte ou en utilisant les services de banque en ligne.

Si vous souhaitez ouvrir un compte, commencez par vous rendre à la banque ou l'agence postale de votre choix et faites-vous conseiller sur les différentes possibilités. Lorsque votre décision est prise et que vous voulez ouvrir un compte, vous devez justifier votre identité. Apportez votre passeport et votre livret pour étranger et, si nécessaire, quelqu'un pouvant vous aider dans la traduction.

3.

Comment puis-je régler mes factures ?

Avec votre facture, vous recevez généralement un bulletin de versement. Vous en avez besoin pour régler votre facture. Il comporte toutes les informations importantes telles que le nom du destinataire, le compte, le montant à régler, le numéro de référence, etc.

Vous disposez de plusieurs possibilités pour payer vos factures:

Vous pouvez présenter le bulletin de versement rempli au guichet de la poste et payer le montant dû en espèces ou bien en débitant votre compte postal. Une quittance vous sera remise pour chaque paiement, ou bien le débit sera inscrit dans le livret postal jaune. Vous pouvez également remplir un ordre de paiement et l'envoyer par courrier accompagné de votre bulletin de versement à votre banque, qui procèdera au virement de la somme. Vous pouvez payer « en ligne », depuis la maison, en débitant directement votre compte.

Les paiements peuvent être facilités grâce à un système de recouvrement direct (SRD) ou à des ordres permanents. Ces procédures vous permettent de régler automatiquement les factures qui reviennent à intervalles réguliers - par exemple les factures de téléphone, le loyer ou les frais d'assurance-maladie. Renseignez-vous auprès de votre banque ou de la poste.

4.

Qu'est-ce qu'une banque en ligne ?

La banque en ligne (parfois aussi appelée e-banque) permet de faire ses paiements depuis son ordinateur grâce à une connexion sécurisée sur internet. Elle permet de consulter son compte à toute heure. Elle est très pratique et généralement meilleur marché que les autres services de la banque ou de la poste.
Il vous suffit de demander à votre banque ou à la poste les documents nécessaires et de respecter à la lettre les consignes d’utilisation. Assurez-vous que votre ordinateur est suffisamment protégé contre les virus et les utilisations frauduleuses (système d'exploitation actualisé, firewall, antivirus, etc.) et respectez à la lettre les conditions fixées par votre banque. Changez régulièrement de mot de passe. Soyez prudent-e avec vos données d’accès.

5.

Que peut m'apporter le fait d'établir un budget pour mon ménage ?

Notre boîte à lettres ne désemplit pas de factures, pour le loyer, l'assurance-maladie, le téléphone, l'électricité, le dentiste, les assurances, les impôts et bien d'autres. Nous dépensons aussi de l'argent pour l'alimentation et l'habillement, pour les activités de loisirs ou les vacances. Certaines dépenses sont hebdomadaires ou mensuelles, d'autres trimestrielles ou semestrielles, ou n'interviennent qu'une seule fois par an. On a vite fait de perdre le fil et de rencontrer des difficultés financières. Surtout si on dépense plus d'argent qu'on n'en gagne.

Il est donc utile dans tous les cas de suivre un budget. Vous savez à tout moment de quelle somme vous disposez et ce que vous pouvez vous permettre d'acheter. Vous atteignez plus rapidement votre objectif d'épargne grâce à un budget et vous pouvez dégager des réserves en vue de dépenses imprévues. Mauvaises surprises et dettes peuvent être évitées.

6.

Comment puis-je établir mon budget ?

Établir un budget nécessite d'y consacrer un peu de temps, mais le principe est plutôt simple. Cela consiste à mettre face à face les dépenses et les revenus, et à les faire coïncider.
Commencez par dresser une liste de toutes les dépenses auxquelles vous êtes confronté-e dans l'année. Pour toutes les dépenses qui ne tombent pas mensuellement, calculez à combien elles vous reviennent sur une base mensuelle. Vous trouverez sur internet des exemples de budget qui recensent déjà les principaux postes, que vous pouvez ensuite compléter. Précisez ensuite tous vos revenus.
Examinez alors le résultat : si votre budget est à l'équilibre ou qu'il présente même une différence positive, c'est que tout est en ordre. Vous pouvez alors faire des économies tous les mois et constituer une réserve.
Si le premier examen de votre budget révèle une valeur négative, vous devez parcourir votre liste à nouveau et réduire vos dépenses. Si la somme manquante est peu élevée, l'opération est rapide. Si, en revanche, cette somme est importante, des mesures telles qu'un changement d'habitation ou la vente de la voiture peuvent s'avérer nécessaires. Ces changements ne s'opèrent généralement pas à court terme. Il est recommandé d'étudier son budget plusieurs fois par an et de l'adapter si nécessaire.

Budget-conseil : informations sur la façon d'établir un budget, avec des modèles, des règles de calcul et bien d'autres choses utiles

7.

Quelles peuvent être les conséquences du surendettement ?

Si l’on dépense plus d'argent qu'on n'en gagne, si l’on prend des petits crédits ou paye des marchandises à crédit sans réfléchir à leur financement, on risque de se trouver surendetté un jour ou l'autre. Quelqu’un est surendetté si, à courte échéance, il n’est plus en mesure de respecter ses engagements financiers. Les factures restent impayées, la personne reçoit des mises en demeure et est poursuivie. Sans l'aide de professionnels, il est très difficile pour les personnes concernées de réussir à sortir de cette situation.

Important à savoir: Les étrangers doivent en plus prévoir que le surendettement aura des conséquences négatives supplémentaires pour eux puisque leur permis de séjour pourrait par exemple ne pas être renouvelé.

8.

Que puis-je faire si j'ai des dettes ?

Quiconque constate qu'il a contracté des dettes et ne maitrise plus ses finances doit réagir rapidement et chercher de l'aide auprès d'un conseiller professionnel en surendettement. Le plut tôt sera le mieux ! Plus vous attendez, plus les dettes s'accumulent, plus les difficultés potentielles s'aggravent.

Il existe des services de consultation pour les questions d'endettement dans les divers cantons. Les services sociaux communaux et paroissiaux sont également des interlocuteurs en la matière. Ces conseillers vous aident en premier lieu à dresser un bilan de votre situation financière, qui sert de base pour établir un budget permettant d'assainir l'endettement. Ils prennent également contact avec les gens à qui vous devez de l'argent (créanciers). Ces derniers sont alors priés d'échelonner vos dettes pendant la phase du bilan (paiement ultérieur des factures en cours, paiements fractionnés).

9.

Que dois-je savoir sur les petits crédits ?

Lorsqu'on se trouve dans une impasse financière, il est possible de recourir aux petits crédits. Mais attention : les petits crédits ou crédits privés coûtent cher, car les banques peuvent vous réclamer jusqu'à 15 % d'intérêt annuel.
Dans certaines situations, un petit crédit peut constituer une solution raisonnable pour surmonter une difficulté. Mais il est fortement déconseillé d'utiliser constamment des crédits à la consommation ! Vous grevez ainsi votre budget pour une longue période, ce qui devient particulièrement critique si vous vous retrouvez au chômage.
L'offre de petits crédits est très variée. Il est utile de les comparer dans les moindres détails et de calculer les coûts, avant de s'engager. Envisagez aussi les autres solutions : un prêt d'argent par la famille ou des amis peut être un peu plus avantageux.

10.

Les contrats de leasing valent-ils la peine ?

Les contrats de leasing pour les voitures peuvent s'avérer tout aussi chers que les petits crédits. Il y a d'une part les intérêts mensuels du leasing avec lesquels les vendeurs attirent de nouveaux clients. Mais il convient aussi d'y ajouter d'autres frais, par exemple pour l'assurance tous risques généralement conseillée, les frais d'entretien, l'impôt sur les véhicules à moteur, l'assurance responsabilité civile, l'essence, les pneus, les révisions et réparations.

Important à savoir: Une fois le contrat de leasing parvenu à son terme, la voiture ne vous appartient pas forcément. Si vous souhaitez l’acheter, vous devez l'indiquer préalablement dans le contrat et payer le montant restant. Il peut être particulièrement coûteux de mettre fin plus tôt que prévu à un contrat de leasing. La perte de valeur de la voiture est effectivement à la charge du preneur du contrat de leasing.

Mais il existe d'autres solutions: économisez jusqu'à ce que vous puissiez vous permettre d'acheter une voiture neuve ou d'occasion. Ou bien utilisez les services de Mobility (Société coopérative pour car sharing) et les transports publics.

Leasing : fiche avec informations importantes sur le leasing automobile

Mobility : informations sur la communauté de car sharing Mobility